Sylvie Lepage perlier d'Art de France

Entrez dans ma bulle et laissez-vous séduire...

Regardez, un tabouret vous attend déjà juste à coté du mien !

Attirée depuis toute petite par cette matière qu’est le verre, j’ai décidé de donner un tournant à ma vie professionnelle en 2014 pour me diriger vers ma passion : LE BIJOU.

Déjà Perlier d’Art de France depuis 2011, j’ai commencé par passer un CAP de bijoutier afin d’apprendre à travailler le métal pour mettre en scène mes créations de verre qui sont les pièces maîtresses de mes bijoux. Je me suis ensuite dirigée vers un DMA (Diplôme des Métiers d’Art) afin de donner un nouveau souffle contemporain à mes futures créations.

Assez parlé de moi... Vous prendrez bien un thé avant d'entrer à l'atelier ?

En quête de lumière et de couleurs, c’est avec minutie que j’y façonnerai le verre sous vos yeux par étirement, torsion, pincement ou soudure pour lui donner la forme désirée grâce à des mouvements précis. J’obtiendrai ainsi une perle colorée transparente, opaque ou métallique selon l’inspiration du moment…

Un bijou pour un mot, un sentiment pour une forme, assise derrière mon chalumeau, je façonne avec douceur cette matière pourtant difficilement domptable.
Les formes, les mariages de couleurs, les incrustations, les reliefs donnent à ces nouvelles perles d’art un petit air de joyaux.

Par leur petite taille, leur rapport au corps, les bijoux sont un passage vers l’intime. Là s’inscrit leur véritable préciosité !

Sylvie Lepage Perlier d'Art de France

Un peu de technique maintenant

Ma matière première : des baguettes de verre de Murano auxquelles j’ajoute des fils d’argent ou de laiton pour des incrustations d’une grande finesse.
Mes seuls outils : un chalumeau que je monte en température de 800 à 1200°C pour fondre le verre, un mandrin en acier autour duquel je dépose le verre en fusion, quelques pinces en inox et un four qui permet, une fois la perle terminée, de tomber en température sous plusieurs heures pour éviter les chocs thermiques.
Mais là n’est pas l’essentiel, tout repose dans le savoir-faire, la précision, la dextérité, la technique et la créativité.

Chaque pièce est unique.

Petit clin d’oeil aux perliers d’art Audrey Ser, Valérie Vayre, Adrian Colin (Meilleur Ouvrier de France), Floriane Lataille, Davide Penso de Murano et Agathe Saint-Grirons qui m’ont ouvert les portes de leurs ateliers et transmis leur savoir-faire lors de différentes formations.